Vous êtes ici : GIPSA-lab > Animation > Séminaires

Séminaire du département Images et Signal du 27/05/2013 à 15h00

 

Pré-soutenance de thèse : Compréhension des processus magmatiques et localisation des sources sismo-volcaniques avec des antennes sismiques multicomposantes

Intervenant : Lamberto Adolfo INZA CALLUPE, ISTERRE, GIPSA-Lab, School of geological sciences, University of College Dublin

Lieu : Salle Chartreuse

 

Résumé :

Mr Lamberto Adolfo INZA CALLUPE présentera son travail de thèse  intitulée : Compréhension des processus magmatiques et localisation des sources sismo-volcaniques avec des antennes sismiques multicomposantes, préparée au sein des laboratoires ISTERRE, GIPSA-Lab, School of geological sciences, University of College Dublin sous les directions conjointes de J.I Mars, J.P Metaxian et C. Bean. 

 

Résumé
Dans cette thèse, nous étudions le problème de la localisation de sources sismo-volcanique, à partir des données enregistrées par des réseaux de capteurs composés de nouveaux sismomètres à trois composantes (3C). Nous nous concentrerons sur le volcan Ubinas, l’un des plus actifs au Pérou. Nous développons une nouvelle approche (MUSIC-3C) basée sur la méthode MUSIC permetant de retourner les 3 paramôltres utiles (lenteur, azimut et incidence). Pour valider notre méthodologie, nous analysons des sources synthétiques propagées en tenant compte de la topographie du volcan Ubinas. Dans cette expérience, les données synthétiques ont été générées pour plusieurs sources situées à différentes profondeurs sous le cratère Ubinas. Nous utilisons l’algorithme MUSIC-3C pour les relocaliser. Nous traitons également des données réelles provenant d’une expérience de terrain menée sur le volcan Ubinas (Pérou) en 2009 par les équipes de recherche de l’IRD-France (Institut de Recherche pour le Développement), UCD l’Irlande (projet VOLUME) et l’Institut de Géophysique du Pérou (IGP). Nous utilisons l’algorithme MUSIC-3C pour localiser les événements explosifs (type vulcanien), ce qui nous permet d’identifier et d’analyser les processus physiques de ces événements. Á la suite de cette analyse, nous avons trouvé deux sources pour chaque explosion situées à 300 m et 1100 m en dessous du fond du cratère actif. Basé sur les mécanismes éruptifs proposés pour d’autres volcans du même type, nous interprétons la position de ces sources ainsi que les limites du conduit éruptif impliqué dans le processus de fragmentation.

 

Mots-clés: Antenne sismique 3C, localisation des sources, surveillance des volcans.

 

 

Summary
In this thesis, we study the seismo-volcanic source localization using data recorded by new sensor arrays composed of three-component (3C) seismometers deployed on Ubinas stratovolcano (Peru). We develop a new framework (MUSIC-3C) of source localization method based on the well-known MUSIC algorithm. To investigate the performance of the MUSIC-3C method, we use synthetic datasets designed from eight broadband isotropic seismic sources located beneath the crater floor at different depths. The fundamental scheme of the MUSIC-3C method exploits the fact of the cross-spectral matrix of 3C array data, corresponding to the first seismic signal arrivals, provides of useful vector components (slowness, back-azimuth and incidence angle) from the seismic source. Application of the MUSIC-3C method on synthetic datasets shows the recovery of source positions. Real data used in this study was collected during seismic measurements with two seismic antennas deployed at Ubinas volcano in 2009, whose experiment conduced by volcanic teams of IRD-France

 

(l’Institute de Recherche pour le Déveleppment), Geophysics group University College Dublin Ireland and Geophysical Institute of Peru (IGP). We apply the MUSIC-3C algorithm to investigate wave fields associated with the magmatic activity of Ubinas volcano. These analysis evidence a complex mechanism of vulcanian eruptions in which their seismic sources are found at two separated sources located at depths of 300 m and 1100 m beneath the crater floor. This implies the reproduction of similar mechanisms into the conduit. Based on the eruptive mechanisms proposed for other volcanoes of the same type, we interpret the position of this sources as the limits of the conduit portion that was involved in the fragmentation process.

Keywords: 3C seismic array processing, source localization, volcano monitoring.

 

SOUTENANCE DE THESE :
Le jeudi  30 Mai 2013, à 13h30 à l’Amphithéâtre du bâtiment « Pôle Montagne »  du Campus scientifique - Savoie Technolac au  Bourget du Lac,

 

 

Membres du jury
P. Briole (PR, ENS de Geologie, rapporteur), 
P. Bachelery (PR, U. de Clermont Ferrand, président), 
P. Larzabal (Pr, ENS CAchan, rapporteur), 
J. Macedo (PR, Instituto géophysico del Peru, examinateur), 
J. Mars (directeur), 
JP Metaxian (IRD, co-directeur), 
C. Bean (DR, U College Dublin).

 


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31