Vous êtes ici : GIPSA-lab > Animation > Séminaires
Chargement

Séminaire du département Parole et Cognition du 23/03/2017 à 14h00

 

La dysarthrie dans la maladie de Parkinson: un modèle neurolinguistique, de la physiopathologie à la prise en charge

Intervenant : Serge Pinto, LPL, Aix-Marseille

Lieu : B314 - Batiment Ampère

 

Résumé : Des troubles de la parole, regroupés sous le terme générique dysarthrie, peuvent être développés par les patients parkinsoniens. Ce sont des troubles relevant principalement de déficits moteurs, mais se trouvant également à l'interface d'autres dysfonctionnements cognitifs de plus haut-niveau. La dysarthrie de la maladie de Parkinson est la conséquence, au niveau de la parole, de dysfonctionnements moteurs impliquant aussi les membres (rigidité, akinésie, dystonie…) et dont la physiopathologie est déterminée ; les troubles dysarthriques sont constants, prévisibles, alors que ce n’est pas le cas par exemple pour les patients souffrant d’apraxie de la parole. Cette physiopathologie spécifique doit être comprise à partir de 2 approches complémentaires: l'une se basant sur le modèle pathologique que représente la maladie de Parkinson, et pour lequel l'ensemble des troubles moteurs (y compris ceux de la parole) y trouve une origine; et la deuxième considérant les modèles neurolinguistiques comme cadre de compréhension et de prédiction particulier des troubles de la parole. Les objectifs de ce séminaire sont, après avoir présenté et illustré la dysarthrie dans la maladie de Parkinson, de comprendre sa physiopathologie à travers ces 2 approches, et de définir les attentes tant fondamentales que cliniques des différents traitements (médicamenteux, chirurgical et comportemental) et pour lesquels des réorganisations et/ou compensations cérébrales sont mises en jeu.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31