Vous êtes ici : GIPSA-lab > Animation > Soutenances
Chargement

’Troubles du langage verbal et non-verbal dans la maladie d’Alzheimer : effets d’ateliers en voix chantée’

Soutenance de la thèse de Diane CAUSSADE le 14/12/2017 à 15:15:00

Lieu :Salle de Conférence bâtiment E de Chimie, 470 rue de la Chimie


Ecole Doctorale :Sciences du langage
Structure de rattachement :
Directeur de thèse :

 

Financement(s) :
-Contrat doctoral

 

Date d'entrée en thèse: 01/10/2013
Date de soutenance: 14/12/2017


Composition du jury :COLLETTA Jean-Marc directeur de thèse
VALLEE Nathalie co-directrice de thèse
HENRICH BERNARDONI co-directrice de thèse
PLATEL, Hervé, Professeur, Université de Caen
FEYEREISEN, Pierre, Professeur Emérite, Université catholique de Louvain
NGUYEN, Noël, Professeur, Université Aix-Marseille
SOCK, Rudolph, Professeur, Université de Strasbourg
SCHIARATURA, Loris, Maître de Conférences HDR, Université de Lille 3


Résumé:Malgré le caractère multimodal du langage, peu de recherches se sont intéressées aux troubles langagiers verbaux et non-verbaux des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, et encore moins à la prise en charge de ces troubles via la voix chantée. Pourtant, la remédiation des troubles langagiers permettrait de ralentir leur progression symptomatique des troubles langagiers. Etant donné l'allongement de l'espérance de vie, la prévalence exponentielle des troubles neurocognitifs dès 65 ans – dont la cause la plus fréquente est la maladie d'Alzheimer pour laquelle il n'existe pas à l'heure actuelle de traitement curatif –, l'identification des facteurs pouvant ralentir la progression des symptômes est de première importance. Au vu de ces éléments, cette recherche s'est intéressée aux troubles langagiers verbaux et non-verbaux dans la maladie d'Alzheimer, ainsi qu'à l'impact de la voix chantée sur ces troubles.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31