Directory Intranet
Chargement
BARRAZZUTTI Amélie

Inversion géoacoustique passive pour l'évaluation rapide de l'environnement : utilisation de sources d'opportunité

 

Co-directeur de thèse :     JĂ©rĂ´me MARS

École doctorale : Terre, univers, environnement (TUE)

Spécialité : Sciences de la Terre, et de l'Univers et de l'Environnement

Structure de rattachement : Autre

Établissement d'origine : ENSIETA

Financement(s) : autres financements

 

Date d'entrée en thèse : 01/12/2011

Date de soutenance : 17/01/2017

 

Composition du jury :
GIBERT-BRUNET Elizabeth (DR, UMR8148 GEOPS)
JESUS Sergio (PR, Université de l'Algarve, Portugal)
CHONAVEL Thierry (PR, Labsticc)
NAHUM Carole (DR ICTIII, Direction Générale de l'Armement, DS/MRIS)
STEPHAN Yann ( CR-HDR, Service Hydrographique et Océanographique de la Marine)
SESSAREGO jean Pierre (DR, Laboratoire de MĂ©canique et d'Acoustique)
VIESTE Laurent (ICA, Direction Générale de l'Armement, Direction Technique)
MARS Jerome (PR Gipsa-lab)
GERVAISE CĂ©dric (CR HDR, Chaire Chorus, Gipsa-lab).

 

Résumé : L'inversion gĂ©oacoustique permet d'estimer les propriĂ©tĂ©s du milieu marin Ă  partir de ses effets sur la propagation acoustique. Les travaux prĂ©sentĂ©s dans ce manuscrit sont consacrĂ©s au dĂ©veloppement et Ă  l'Ă©valuation d'une mĂ©thode d'inversion gĂ©oacoustique passive Ă  partir de modulations de frĂ©quences de mammifères marins enregistrĂ©es sur un unique hydrophone. Cette mĂ©thode monocapteur exploite la propagation multitrajets de ces modulations de frĂ©quences, propagĂ©es en environnement petits fonds pour en extraire l'information nĂ©cessaire Ă  l'estimation du coefficient de rĂ©flexion du fond. Avec un unique capteur, la localisation en 3D est rendue possible grâce Ă  l'apport de la bathymĂ©trie, mĂŞme lorsque les trajets d'arrivĂ©e sont non sĂ©parables et non identifiables.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31