Directory Intranet
Chargement
  

ORTHOLEARN - Apprentissage de l'orthographe lexicale : rôle de l'empan visuo-attentionnel.

Project Coordinator : LPNC Grenoble
Project Manager at GIPSA-lab : Gérard BAILLY

Project realized thanks to the support of : ANR Blanc

Start date : 2012/09/01

Duration : 36 mounths


 

Même dans des langues opaques comme le français et sans apprentissage explicite systématique, les enfants développent rapidement des capacités de reconnaissance des mots qui leur permettent d’identifier d’emblée et sans effort environ 50 000 mots à la fin du primaire. Comment cela est-il possible ? Quels sont les mécanismes cognitifs permettant d’acquérir une mémoire de la forme orthographique des mots ? Pourquoi est-il si difficile pour certains enfants d’apprendre l’orthographe des mots alors que d’autres y parviennent sans effort ? Quels moyens peut-on mettre en oeuvre pour améliorer l’acquisition des connaissances lexicales spécifiques ?
Le projet ORTHOLEARN a l’ambition d’apporter des éléments de réponse à ces questions cruciales. Ce projet vise une meilleure appréhension des dimensions cognitives et neurobiologiques de l’acquisition de l’orthographe lexicale. Les compétences alphabétiques des enfants et leurs aptitudes phonologiques sont indispensables à cet apprentissage mais non suffisantes.
L’originalité d’ORTHOLEARN est de postuler l’implication de l’empan visuo-attentionnel (VA), un nouveau composant cognitif que nous avons été les premiers à identifier, dans l’acquisition des connaissances orthographiques. En délimitant la quantité d’informations orthographiques traitées simultanément en lecture, l’empan VA apparaît comme un contributeur potentiel à l’acquisition de l’orthographe des mots.
Hormis la tâche de coordination, ORTHOLEARN recouvre quatre opérations de recherche. La première (Tâche 2), à travers l’évaluation expérimentale du rôle de l’empan VA dans l’acquisition des connaissances lexicales (apprentissage normal et pathologique), permettra l’élaboration d’un modèle cognitif original de l’apprentissage de l’orthographe. La seconde opération (Tâche 3) vise l’évaluation des aptitudes orthographiques d’une large population d’élèves de 6ème. Cette opération menée en collaboration étroite avec le Rectorat de Grenoble a pour objectif d’estimer le pourcentage d’élèves qui requièrent des aides spécifiques et d’identifier les difficultés cognitives sous jacentes à leurs faibles performances orthographiques. Des retombées sont donc attendues dans le domaine de la santé publique et la lutte contre l’échec scolaire. La troisième opération (Tâche 4) vise à inhiber par stimulation magnétique transcrânienne le fonctionnement des régions cérébrales qui sous-tendent l’empan VA (les lobules pariétaux supérieurs) dans le but de moduler l’apprentissage de formes orthographiques nouvelles. Cette opération devrait contribuer au développement d’un modèle neurocognitif de l’acquisition de l’orthographe. La dernière opération (Tâche 5) vise le développement d’un logiciel de lecture synchrone (Action 1) et d’un outil ludique d’apprentissage incident. Le logiciel présente deux originalités qui dérivent de notre hypothèse théorique. Il permettra la mise en relief d’unités orthographiques de tailles variables et assurera une présentation synchrone des unités phonologiques correspondantes. La synchronie des informations orthographiques et phonologiques apparaît cruciale pour la mémorisation de la forme orthographique des mots lus ; l’utilisation de « fenêtres » variables permettra de guider et entraîner l’empan VA. Enfin grâce à une collaboration avec les Editions Play Bac nous proposerons à un large public un mot nouveau par jour. Sur la base d’une association visuo-sémantique, l’illustration associée au mot permettra de mettre l’emphase sur la particularité orthographique des mots de façon à favoriser l’apprentissage incident de leur orthographe lexicale.
ORTHOLEARN conduira ainsi à la création d’un nouveau logiciel utilisable en classe et d’un outil d’apprentissage incident en situation écologique. Démontrer l’implication de l’empan VA dans l’acquisition de l’orthographe conduira à asseoir une théorie de l’empan VA qui a vocation à initier un nouveau champ de recherches au niveau national et international.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31