Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
VLAD Raluca Ioana

Une méthode pour l'évaluation de la qualité des images 3D stéréoscopiques

 

Directeur de thèse :     Anne GUERIN-DUGUE

Co-encadrant :     Patricia LADRET

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (eeats)

Spécialité : Signal, image, parole, télécoms

Structure de rattachement : Université de Grenoble

Établissement d'origine : Université Polytechnique de Bucarest

Financement(s) : contrat à durée déterminée ; contrat à durée déterminée

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2010

Date de soutenance : 02/12/2013

 

Composition du jury :
Patrick LE CALLET - Professeur, Université de Nantes, Rapporteur, Président du jury
Frederic DUFAUX - Directeur de recherche, CNRS, Telecom Paris Tech, Rapporteur
Pascal MAMASSIAN - Directeur de recherche, CNRS, Université Paris Descartes, Examinateur
Ingrid HEYNDERICKX -Professeur, Technical University of Delft, Examinateur
Alain BELLON - Ingénieur, ST Grenoble, Examinateur
Anne GUÉRIN-DUGUÉ - Professeur, Université Joseph Fourier Grenoble, Directeur de thèse
Patricia LADRET - Maître de conférences, Université Joseph Fourier Grenoble, Encadrant de thèse

 

Résumé : Dans le contexte d'un intérêt grandissant pour les systèmes stéréoscopiques, mais sans méthodes reproductible pour estimer leur qualité, notre travail propose une contribution à la meilleure compréhension des mécanismes de perception et de jugement humains relatifs au concept multidimensionnel de qualité des images stéréoscopiques. Dans cette optique, notre démarche s'est basée sur un certain nombre d'outils : nous avons proposé un cadre adapté afin de structurer le processus d'analyse de la qualilté des images stéréoscopiques, nous avons implémenté dans notre laboratoire un système expérimental afin de conduire plusieurs tests, nous avons crée trois bases de données d'images stéréoscopiques contenant des configurations précises et enfin nous avons conduit plusieurs expériences basées sur ces collections d'images. La grande quantité d'information obtenue par l'intermédiaire de ces expérimentations a été utilisée afin de construire un premier modèle mathématique permettant d'expliquer la perception globale de la qualité de la stéréoscopie en fonction des paramètres physiques des images étudiées.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31