Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
CASTAINGS Thibaud

Catalogage de petits débris spatiaux en orbite basse par observations radars isolées

 

Directeur de thèse :     Michèle ROMBAUT

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (EEATS)

Spécialité :

Structure de rattachement : Autre

Établissement d'origine :

Financement(s) : Bourse attribuée par un organisme

 

Date d'entrée en thèse : 01/11/2010

Date de soutenance : 21/01/2014

 

Composition du jury :
Frédéric Dambreville, chargé de recherche HdR, DGA, rapporteur
Thomas Schildknecht, Associate Professor, directeur de Zimmerwald Observatory (Suisse) et Vice-Directeur de l''Astronomical Institute (AIUB), rapporteur
Olivier Michel, professeur à Gipsa-Lab, examinateur
Pascal Faucher, Responsable de la thématique SSA & Débris Spatiaux au CNES,
Michèle ROMBAUT Professeur, directeur de thèse,
Benjamin PANNETIER, chercheur ONERA co-directeur de thèse

 

Résumé : Les travaux menés dans cette thèse portent sur le catalogage de petits débris spatiaux en orbite basse par moyens d'observations isolées. L'étude d'une telle problématique nécessite une configuration de capteur offrant un bon compromis entre puissance émise et taille des objets détectés (un capteur de complexité accessible), et d'autre part des critères de performances pour évaluer les algorithmes mis en oeuvre (couverture, puissance de calcul requise, réactivité, etc.). Nous proposons une méthode d'association d'observations à une révolution d'intervalle exploitant le fait que les objets ne sont observés que sur certaines portions des ellipses définies par leurs orbites. Cela est un levier central permettant de jouer sur le point de compromis entre complexité et réactivité : en identifiant un “motif particulier de paire d'observations pour initialiser les pistes, nous ignorons un grand nombre de combinaisons d'observations possibles (perte de réactivité) au profit d'une ambiguïté beaucoup plus favorable (diminution de la complexité combinatoire) avec un taux de rappel plus qu'acceptable. Cette méthode est complétée par un calcul d'orbite circulaire approximative permettant de traiter au mieux les paires d'observations résultantes et d'initialiser des pistes de manière efficace. La méthode d'initialisation proposée et évaluée est intégrée dans un algorithme de pistage multicible (le TO-MHT) que nous adaptons aux particularités du problème. Les performances de l'algorithme obtenu sont évaluées notamment en termes de couverture et de réactivité, et l'évaluation de la complexité combinatoire résultante est conduite grâce à un modèle que nous proposons et paramétrons.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31