Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
NGO Caroline

Surveillance du système de post-traitement essence et contrôle de chaîne d’air turbocompressée

 

Directeur de thèse :     Olivier SENAME

Co-directeur de thèse :     Damien KOENIG

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (eeats)

Spécialité : Automatique et productique

Structure de rattachement : Autre

Établissement d'origine : Université Paris VI

Financement(s) : CIFRE

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2011

Date de soutenance : 01/12/2014

 

Composition du jury :
Olivier Sename - Directeur de thèse, Professeur, Grenoble INP
Damien Koenig - CoDirecteur de thèse, Maître de conférence, Grenoble INP
Yann Chamaillard - Rapporteur, Professeur, Université d''Orléans
Jimmy Lauber - Rapporteur, Maître de conférence, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis
Didier Maquin - Examinateur, Professeur, Université de Lorraine
Grégoire Bedrossian - Examinateur, Ingénieur, Renault

 

Résumé : Poussés par les réglementations « anti-pollution », les industriels automobiles sont incités à développer des véhicules plus propres et sobres en consommation. Ces dernières années, la dépollution des véhicules n'a cessée d'être améliorée, en optimisant le traitement des polluants des moteurs actuels, mais aussi en développant des solutions alternatives. C'est dans ce contexte que les deux études ont étés menées. Cette étude s'est d'abord intéressée à l'optimisation du fonctionnement du catalyseur trois voies. Ce système est le principal organe de dépollution des motorisations essence, il est capable de convertir les trois principaux polluants réglementés (oxydes d'azote, monoxyde de carbone et hydrocarbures imbrûlés) en gaz non nocifs pour la santé. On s'est intéressé à la modélisation orientée contrôle de ce réacteur chimique, le modèle développé à permis d'élaborer les outils nécessaires au contrôleur pour lui permettre de prendre en compte les dynamiques internes du catalyseur trois voies. L'étude s'est ensuite focalisée sur le contrôle multivariable robuste d'une chaîne d'air turbocompressée d'un moteur essence selon les approches des systèmes linéaires à commutation et à paramètres variant. Le contrôle robuste permet au système de chaîne d'air d'admettre au plus juste la quantité d'air admis dans la chambre de combustion en prenant en compte les éventuelles perturbations.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31