Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
CUBERO- CASTAN Manuel

Etude du démélange en imagerie hyperspectrale infrarouge

 

Directeur de thèse :     Jocelyn CHANUSSOT

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (eeats)

Spécialité : Traitement du Signal et Télécom

Structure de rattachement : Autre

Établissement d'origine :

Financement(s) : contrat à durée déterminée

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2011

Date de soutenance : 24/10/2014

 

Composition du jury :
Grégoire Mercier, Lab-STICC, Président
Josiane Zerubia, INRIA, Rapporteur
Alain Royer, Universite de Sherbrook, Rapporteur
Selma Cherchali, CNES, Examinatrice
Véronique Sarfaty, DGA/DS, Examinatrice
Peijun Du, Nanjing University, Examinateur
Jocelyn Chanussot, GIPSA-Lab, Directeur de thèse
Xavier Briottet, ONERA, Co-directeur de thèse
Véronique Achard, ONERA, Invitée
Michal Shimoni, RMA/SIC, Invitée

 

Résumé : La télédétection en imagerie hyperspectrale infrarouge thermique est l'étude d'images en luminance, acquises depuis un avion ou un satellite dans le domaine spectral de l'infrarouge thermique. Ces images sont liées à l'émissivité et à la température, estimées par les méthodes de découplage température/émissivité (T/E), ainsi qu'à l'abondance, estimée par les méthodes de démélange, des matériaux présents dans la scène. Si les méthodes de découplage T/E ont été largement étudiées, les méthodes de démélange dans ce domaine spectral restent peu explorées : c'est l'objectif de cette thèse. Pour cela, nous avons mis en place trois stratégies de démélange. Dans un premier temps, le démélange est effectué sur les luminances. Cette stratégie donne globalement de bons résultats mais est relativement sensible aux variations spatiales de la température. La deuxième stratégie, démélangeant à partir des estimations d'émissivité des méthodes de découplage T/E, s'affranchit de cette variation spatiale mais donne des résultats plus bruités. En fin, une méthode de démélange basée sur l'estimation conjointe de la température et des abondances a été élaborée. Cette méthode s'appelle Thermal Remote sensing Unmixing for Subpixel Temperature (TRUST) et donne de meilleurs résultats que la première stratégie tout en étant robuste aux variations spatiales de la température.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31