Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
SANDOVAL-MORENO John-Anderson

Contribution à la Coordination de Commandes MPC pour Systèmes

 

Directeur de thèse :     Gildas BESANÇON

Co-encadrant :     John-Jairo MARTINEZ-MOLINA

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (eeats)

Spécialité : Automatique et productique

Structure de rattachement : Grenoble-INP

Établissement d'origine : Universidad del Valle - Colombie

Financement(s) : bourse attribuée par un gouvernement étranger

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2011

Date de soutenance : 28/11/2014

 

Composition du jury :
M. Didier GEORGES, Professeur des Universités, Grenoble-INP, Président
M. Sorin OLARU, Professeur des Universités, Supelec, Rapporteur
M. Gilney DAMM, Maître de Conferences, Université d''Evry Val d''Essonne, Rapporteur
M. Carlos OCAMPO MARTINEZ, Maître de Conferences, Universitat Politècnica de Catalunya, Examinateur
M. Gildas BESANÇON, Professeur des Universités, Grenoble-INP, Directeur de thèse
M. John MARTÍNEZ, Maître de Conferences, Grenoble-INP, Co-Directeur de thèse

 

Résumé : Cette thèse porte principalement sur la coordination des systèmes distribués, avec une attention particulière pour les systèmes de production d'électricité multi-énergiques. Aux fins de l'optimalité, ainsi que l'application des contraintes, la commande prédictive (MPC-Model Pre- dictive Control) est choisi comme l'outil sous-jacent, tandis que les éoliennes, piles à combustible, panneaux photovoltaïque et les centrales hydroélectriques sont considérés comme les source d'énergie a être contrôlées et coordonnées. En premier lieu, une application de la commande MPC dans un micro-réseau électrique est proposée, illustrant comment assurer une performance appropriée pour chaque unité de génération et de soutien. Dans ce contexte, une attention particulière est accordée à la production de puissance maximale par une éolienne, en prenant une commande basé sur un observateur quand la mesure de la vitesse du vent est disponible. Ensuite, les principes de contrôle distribué coordonnés, en considérant une formulation à base de la commande MPC, sont pris en considération pour le contexte des systèmes à grande taille. Ici, une nouvelle approche pour la coordination par prix avec des contraintes est proposée pour la gestion des contrôleurs MPC locaux, chacun d'eux étant typiquement associé à une unité de génération. En outre, le calcule des espace invariants a été utilisé pour l'analyse de la performance pour le système à boucle fermée, à la fois pour les schémas MPC centralisée et coordination par prix. Finalement, deux cas d'études dans le contexte des systèmes de génération d'électricité sont inclus, en illustrant la pertinence de la stratégie de commande coordonnée proposée.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31