Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
DE NUNZIO Giovanni

”Traffic Eco-Management in Urban Traffic Networks”

 

Directeur de thèse :     Carlos CANUDAS-DE-WIT

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (eeats)

Spécialité : Automatique et productique

Structure de rattachement : Autre

Établissement d'origine :

Financement(s) : contrat à durée déterminée

 

Date d'entrée en thèse : 01/09/2012

Date de soutenance : 02/10/2015

 

Composition du jury :
M. Per-Olof GUTMAN, rapporteur Professeur - Israel Institute of Technology (Haifa, Israel)
M. Saïd MAMMAR, rapporteur Professeur - Université d'Evry Val-d'Essonne (Evry, France)
M. Nadir FAHRI, examinateur Chargé de recherche - IFSTTAR (Champs-sur-Marne, France)
M. Damien KOENIG, examinateur Maître de Conférences - GIPSA-lab (Saint-Martin d'Hères, France)
M. Markos PAPAGEORGIOU, examinateur Professeur - Technical University of Crete (Chania, Crete, Greece)
M. Pierre ROUCHON, examinateur Professeur - Mines ParisTech (Paris, France)
M. Philippe MOULIN, encadrant Ingénieur de recherche - IFP Energies Nouvelles (Rueil-Malmaison, France)

 

Résumé : Cette thèse aborde le problème de la gestion éco-responsable du trafic en milieu urbain. Cette gestion de la circulation vise à réduire les arrêts des véhicules, les accélérations, la consommation d’énergie, et finalement la congestion. Les contributions de ce travail sont de trois ordres. Tout d’abord, une stratégie de contrôle orienté aux véhicules a été proposée, dans laquelle la communication avec l’infrastructure est exploitée pour réduire la consommation d’énergie. En particulier, les plans des feux de signalisation sont supposés être connus, et une vitesse optimale est suggérée aux véhicules pour traverser une séquence de carrefours à feux sans s'arrêter, tout en suivant une trajectoire d’énergie minimale. En suite, deux stratégies de contrôle de l’infrastructure ont été proposées. La première solution considère une section de route isolée dans des conditions de trafic saturées. L’analyse vise à trouver la meilleure limite de vitesse dans la section pour optimiser la consommation d’énergie, le temps de parcours et l’utilisation de l’infrastructure, à l'aide d'un modèle macroscopique de trafic. La dernière approche proposée considère une artère urbaine avec plusieurs intersections signalisées. L’optimisation cherche les meilleures limites de vitesse dans chaque section et les meilleurs délais entre les feux de signalisation afin de maximiser la progression du trafic, tout en réduisant la consommation d’énergie et le temps de parcours.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31