Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
LE BEC Gal

Détection et traitement multidimensionnels de signaux RMN pour l imagerie (IRM) rapide à bas champ

 

Directeur de thèse :     Kosai RAOOF

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (eeats)

Spécialité : Signal, image, parole, télécoms

Structure de rattachement : UJF

Établissement d'origine :

Financement(s) : monitorat

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2004

Date de soutenance : 10/09/2007

 

Composition du jury :
Jean-Marc Fournier (président)
Hamid Ben Ahmed (rapporteur)
François Guillet (rapporteur)
Dimitrios Sakellariou (examinateur)
Kosai Raoof (directeur)
Jean-Paul Yonnet (co-directeur)
Aktham Asfour(invité)

 

Résumé : Les expériences de résonance magnétique nucléaire (RMN) sont généralement réalisées dans des champs magnétiques très élevés et très homogènes. Cependant, des systèmes portables sont apparus ces dernières années. Ces systèmes permettent de faire des mesures de relaxométrie. Si les champs magnétiques statique et radiofréquence (RF) sont corrélés, il est également possible d''acquérir des spectres RMN. Si le champ magnétique statique est inhomogène, l''excitation de l''échantillon et la réception du signal doivent être large bande. Plusieurs séquences d''excitation ont été étudiées, dans le cadre d''applications RMN portables. L''utilisation d''impulsions modulées en fréquence permet de minimiser la puissance instantanée émise par le système. Une modélisation des signaux d''échos de nutation permet d''évaluer l''effet des défauts de corrélation entre les champs statique et RF. A la réception, si la fréquence de résonance n''est pas stable (la polarisation des aimants varie avec la température), la représentation des signaux d''écho dans le plan temps-fréquence permet d''améliorer le rapport signal sur bruit. Une solution permettant de générer deux champs magnétiques perpendiculaires et corrélés a été proposée. Cette solution, basée sur le théorème de rotation de l''aimantation, est valable pour des systèmes infiniment longs. L''influence des effets de bord et de plusieurs imperfections a été étudiée. Une sonde RMN portable a été construite ; cette sonde mesure 8x3x1.5 cm3. Des premiers signaux ont été obtenus avec cette sonde. Enfin, un spectromètre RMN existant a été adapté à des application RMN portable. Des préamplificateurs ont été construits et un nouveau logiciel de commande, plus souple, a été développé. Ce spectromètre a permis d''obtenir des signaux RMN en champ magnétique inhomogène.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31