Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
FUJISO Yo

Simulation numérique, modélisation et validation in-vitro d’écoulements à nombres de Reynolds modérés - Application aux écoulements d’air dans les voies aériennes supérieures de l’humai

 

Directeur de thèse :     Annemie VAN HIRTUM

École doctorale :

Spécialité :

Structure de rattachement : STENDHAL

Établissement d'origine :

Financement(s) : autres financements

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2010

Date de soutenance : 14/02/2014

 

Composition du jury :
Anna BARNEY, University of Southampton, rapporteur
Avraham HIRSCHBERG, Eindhoven University of Technology, rapporteur
Hélène BAILLIET, Institut Pprime, Université de Poitiers, examinatrice
Christophe BRUN, LEGI, Université Joseph Fourier, examinateur
René CAUSSÉ, IRCAM, CNRS Ile de France, examinateur
Annemie VAN HIRTUM, Gipsa-lab, CNRS Rhône-Alpes, directrice de thèse

 

Résumé : L'air que nous respirons au travers des voies aériennes supérieures est essentiel pour la vie et pour la communication orale. Dans les études de production de parole humaine, l'écoulement d'air est en général extrêmement simplifié. Or cet écoulement est complexe car turbulent et fortement sensible aux conditions limites. Dans le cas de la production de fricatives non voisées, une description plus fine de l'écoulement s'avère nécessaire pour pouvoir modéliser correctement les mécanismes aéroacoustiques sous-jacents. A l'aide d'expériences in-vitro et de simulations numériques, l'objectif de cette thèse est de contribuer à la modélisation et la caractérisation aéroacoustique d'écoulements dans des configurations de type canal avec obstacle(s), avec application à la production de fricatives non voisées. Une attention toute particulière est portée à l'influence des conditions limites et à la turbulence.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31