Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
GRONDIN Yannick

Étude de l’échantillonnage des données en tomographie d’émission de positons

 

Directeur de thèse :     Michel DESVIGNES

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (eeats)

Spécialité : Signal, image, parole, télécoms

Structure de rattachement : Grenoble-INP

Établissement d'origine : INPG

Financement(s) : allocation MENRT ; contrat à durée déterminée

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2005

Date de soutenance : 09/12/2008

 

Composition du jury :
Irène Buvat : Présidente du jury
Ali Mohammad-Djafari : Rapporteur
David Brasse : Rapporteur
Michel Desvignes : Directeur de thèse
Laurent Desbat : co-Directeur de thèse
Marie-Laure Gallin-Martel : Examinatrice

 

Résumé : Cette thèse traite de l’étude de l’échantillonnage des données en tomographie d’émission de positons (TEP) en mode 2D et de l’étude de faisabilité d’un scanner TEP dédiée à l’imagerie du petit animal. L’imagerie TEP est une modalité d’imagerie nucléaire qui a pour but de réaliser des investigations de processus physiologiques in vivo chez l’homme (notamment l’imagerie cardiaque et cérébrale) ou chez le petit animal (notamment pour l’étude des mécanismes des maladies et de l’action des médicaments). La paramétrisation naturelle des lignes de réponses (LORs) est utilisée afin de déterminer le support essentiel de la transformée de Fourier de la transformée en rayons X de la fonction volumique représentant la distribution du radiotraceur injecté. En appliquant le théorème de non-recouvrement de Shannon et à l’aide de simulations numériques, nous avons montré l’efficacité de l’utilisation de détecteurs rectangulaires dont la longueur tangentielle est le double de la longueur axiale dans le mode 2D de la TEP. Par ailleurs, nous avons réalisé des simulations Monte Carlo du détecteur TEP xénon liquide (TEP LXe) en cours de développement au LPSC (Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble). Une forte adéquation entre les résultats expérimentaux et simulés a été prouvé sur un banc de test d’un module. Une chaine de simulations Monte Carlo du TEP au complet a alors été mise en place et a donné des résultats prometteurs concernant la résolution spatiale sur une image reconstruite.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31