Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
ITURBE Ion

Tomographie acoustique haute résolution dans un guide d'onde océanique

 

Directeur de thèse :     Jérôme MARS     Barbara NICOLAS

École doctorale : Terre, univers, environnement (tue)

Spécialité : Sciences de la Terre, et de l'Univers et de l'Environnement

Structure de rattachement : Grenoble-INP

Établissement d'origine : INPG

Financement(s) : allocation MENRT ; contrat à durée déterminée

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2006

Date de soutenance : 12/01/2010

 

Composition du jury :
Monsieur Mathias Fink, Président
Madame Sylvie Marcos, Rapporteur
Monsieur Jean-Pierre Sessarego, Rapporteur
Monsieur Sergio Jesus, Examinateur
Monsieur Jean Virieux, Examinateur
Monsieur Jerome Mars, Directeur de thèse
Madame Barbara Nicolas, Co-directeur de thèse
Monsieur Philippe Roux, Co-directeur de thèse

 

Résumé : Cette thèse porte sur la Tomographie Acoustique Océanique qui permet d'estimer la température de l'eau dans une tranche d'océan à partir de mesures acoustiques. Les vitesse de propagation des ondes étant fortement liée à la température, la tomographie consiste à estimer la célérité à partir des mesures des temps de propagation des ondes acoustiques. Nous nous intéressons à des acquisitions réalisées avec deux antennes, une d'émetteurs et une de récepteurs, placées verticalement face à face, dans un guide d'ondes côtier. Dans ces guides peu profonds, la mesure des temps de propagation ainsi que leur identification sont difficiles à réaliser à cause de la propagation multi-trajets. Avec une acquisition à deux antennes, nous proposons un algorithme de Double Formation de Voies permettant de séparer les contributions des différents trajets, en fonction de leurs angles d'émission et de leurs angles de réception. En plus des mesures des temps de propagation, la tomographie a besoin d'un modèle physique reliant les temps de propagation à la célérité. Deux modèles ont été analysés pendant ces travaux : la thé ́orie classique des rayons, et les Noyaux de Sensibilité du Temps de Propagation (NSTP) obtenus sous l'approximation de Born. Une adaptation des NSTP au cas des mesures obtenues par Double Formation de Voies (D-FV) a été réalisée. Les méthodes développées ont été validées sur des données synthétiques et sur des données petites échelles reproduisant la propagation des guides océaniques dans une cuve d'eau de dimensions réduites. L'étude des données petites échelles a par ailleurs permis d' ́etudier certains phénomènes physiques : la convection et les vagues de surface.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31