Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
DIGULESCU Angela

”Caractérisation des phénomènes dynamiques à l'aide de l'analyse du signal dans les diagrammes des phases .”

 

Directeur de thèse :     Cornel IOANA

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (eeats)

Spécialité : Signal, image, parole, télécoms

Structure de rattachement : IESA

Établissement d'origine :

Financement(s) : contrat à durée déterminée

 

Date d'entrée en thèse : 01/03/2014

Date de soutenance : 17/01/2017

 

Composition du jury :
Cornel IOANA - CoDirecteur de these - Universite Grenoble Alpes
Charles Webber - Rapporteur - Loyola University Chicago
Marie Chabert - Rapporteur - INP ‐ ENSEEIHT Toulouse
Alexandru Serbanescu - CoDirecteur de these - Academie Technique Militaire
Corneliu Burileanu - Examinateur - Universite “POLITEHNICA de Bucarest
Gabriel Ciocan - Examinateur - Universite de Laval
Jerome Mars - Examinateur - Universite Grenoble Alpes

 

Résumé : La déformation des signaux au long de leur trajet de propagation est un des plus importants facteurs qui doivent être considérés à la réception. Ces effets sont dus à des phénomènes comme l'atténuation, la réflexion, la dispersion et le bruit. Alors que les premiers deux phénomènes sont assez facile à surveiller, parce qu'elles affectent l'amplitude, respectivement le retard des signaux, les deux derniers phénomènes sont plus difficiles à contrôler, parce qu'elles changent les paramètres du signal (amplitude, fréquence et phase) de manière totalement dépendante de l'environnement. Dans cette thèse, l'objectif principal est de contribuer à l'analyse des signaux liés aux différents phénomènes physiques, en visant une meilleure compréhension de ces phénomènes, ainsi que l'estimation de leurs paramètres qui sont intéressants de point de vue applicatif. Plusieurs contextes applicatifs ont été investigués dans deux configurations de : active et passive. Pour la configuration active, le premier contexte applicatif consiste en l'étude du phénomène de cavitation dans le domaine de la surveillance de systèmes hydrauliques. La deuxième application de la configuration active est la détection et le suivi des objets immergés sans synchronisation entre les capteurs d'émission et de réception. Pour la configuration passive, nous nous concentrons sur l'analyse des transitoires de pression dans les conduites d'eau en utilisant une méthode non-intrusive ainsi que sur la surveillance des réseaux d'énergie électrique en présence des phénomènes transitoires comme les arcs électriques. Malgré les différences entre les considérations physiques spécifiques à ces applications, nous proposons un modèle mathématique unique pour les signaux issus des deux types de configurations. Le modèle est basé sur l'analyse des récurrences. Avec ce concept, nous proposons une nouvelle approche pour les ondes basées sur l'espace des phases. Cette technique de construction des formes d'ondes présente l'intérêt de conduire à des méthodes de d'investigation active à haut cadence, très utiles pour la surveillance des phénomènes dynamiques. En plus, nous proposons des approches nouvelles pour l'investigation des caractéristiques des signaux. La première est la mesure TDR* (Time Distributed Recurrences) qui quantifie la matrice des récurrences/ distances et qui est utilisée pour la détection des signaux transitoires. La deuxième approche est l'analyse des phases à plusieurs retards et elle est utilisée pour la discrimination entre des signaux avec des paramètres très proches. Finalement, la quantification des lignes diagonales de la matrice des récurrences est proposée comme alternative pour l'analyse des signaux modulés en fréquence. Les travaux présentent les résultats expérimentaux en utilisant les méthodes théorétiques proposées dans cette thèse. Les résultats sont comparés avec des techniques classiques. Des perspectives de ces travaux, tant dans les domaines théorique et qu'applicatif, sont discutés à la fin du mémoire.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31