Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
ESTIENNE Olivier

Etude aéraulique et aéroacoustique de la production de consonnes fricatives par modèle physique.

 

Directeur de thèse :     Annemie VAN HIRTUM

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (eeats)

Spécialité : Signal, image, parole, télécoms

Structure de rattachement : Grenoble-INP

Établissement d'origine : Univesrité de Poitiers

Financement(s) : allocation MENRT

 

Date d'entrée en thèse : 01/11/2007

Date de soutenance : 24/09/2010

 

Composition du jury :
Mr Xavier Pelorson (président)
Mr Benoît Fabre (rapporteur)
Mme Anna Barney (rapporteur)
Mr Jean-Christophe Valière (examinateur)
Mme Annemie Van Hirtum (directeur de thèse)
Mme Hélène Bailliet (co-encadrante)

 

Résumé : Lors de la prononciation de fricatives, l'interaction d'un écoulement turbulent complexe avec les articulateurs du conduit vocal est à l'origine d'un bruit aéroacoustique caractéristique. Cette thèse propose l'étude de ces phénomènes à partir d'un modèle physique du conduit vocal intégrant deux articulateurs importants. Basé sur une maquette intégrant un seul ou les deux articulateurs, un banc expérimental est conçu pour mesurer l'influence des différents paramètres du modèle sur l'écoulement d'air. Ensuite, une description théorique de cet écoulement suivant des hypothèses couramment utilisées dans la modélisation physique en parole complétés d'effets turbulents connus est établie, puis confronté aux mesures. Enfin, l'analyse du bruit aéroacoustique vient compléter cette étude et permet d'établir la pertinence de notre modèle physique par comparaison avec les caractéristiques acoustiques des fricatives prononcées par des locuteurs.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31