Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
MATHON Benjamin

Développement de méthodes de tatouage sûres pour le traçage de contenus multimédia

 

Directeur de thèse :     Patrick BAS     François CAYRE

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (eeats)

Spécialité : Signal, image, parole, télécoms

Structure de rattachement : Grenoble-INP

Établissement d'origine : UJF

Financement(s) : allocation MENRT ; Explora''doc et bourse mobilité internationale ; ATER

 

Date d'entrée en thèse : 01/12/2007

Date de soutenance : 07/07/2011

 

Composition du jury :
M Jean-Marc Chassery, Président
M Teddy Furon, Rapporteur
M Luc Vandendorpe, Rapporteur
M Sviatoslav Voloshynovskiy, Rapporteur
M Jean-Jacques Quisquater, Examinateur
M Patrick Bas, Directeur de thèse
M Benoît Macq, Directeur de thèse
M François Cayre, Co-Directeur de thèse

 

Résumé : Dans cette thèse, nous étudions dans une première partie l'impact de la contrainte de sécurité en tatouage. Une nouvelle manière de tatouer en étalement de spectre est présentée ici. Celle-ci est basée sur la construction de distributions circulaires dans le sous-espace secret de tatouage. Cette technique permet de minimiser la distorsion en moyenne provoquée par l'ajout de la marque dans le contexte WOA en utilisant l'algorithme d'optimisation des Hongrois et la théorie du transport. Dans une seconde partie, nous nous intéressons au cadre de l'estampillage d'œuvres numériques. Puisque les techniques de tatouage permettent l'insertion de codes traçants dans un contenu numérique, nous avons conçu une attaque au pire cas qui dépend du niveau de sécurité et qui permet, pour les adversaires, de baisser leur accusation. Nous montrons que pour le cas particulier de l'estampillage un tatouage sûr sera plus efficace qu'un tatouage non-sûr (à robustesse équivalente).


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31