Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
ROUSSEAU Sandra

Influence du retour sensoriel dans les interfaces cerveau machine EEG : Etude du potentiel d’erreur.

 

Directeur de thèse :     Christian JUTTEN

École doctorale : Electronique, electrotechnique, automatique, traitement du signal (eeats)

Spécialité : Signal, image, parole, télécoms

Structure de rattachement : Université de Grenoble

Établissement d'origine : Ecole Centrale de Paris

Financement(s) : BDI CNRS entreprise

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2009

Date de soutenance : 16/10/2012

 

Composition du jury :
CLERC Maureen
  BURLE Boris
  LECUYER Anatole
  MATTOUT Jeremie
  CONGEDO Marco
  JUTTEN Christian

 

Résumé : Dans cette thèse nous proposons d’étudier le potentiel d’erreur et sa possible intégration dans les ICMs (Interfaces cerveau machine). Le potentiel d’erreur (ErrP) est un potentiel généré par le cerveau lors de l’observation d’une erreur. Sa détection essai par essai pourrait permettre la mise en place d’une boucle de contrôle dans les ICMs. Cependant son RSB étant très faible cette détection est difficile. Ici nous proposons une étude complète de ce système. Dans un premier temps nous étudions de manière détaillée ses différentes caractéristiques (temporelles, fréquentielles..). A partir de ces observations nous proposons des méthodes de filtrage adaptées permettant d’augmenter le RSB de l’ErrP et ainsi d’améliorer les performances de détection essai par essai. Enfin nous étudions quelles stratégies d’intégration peuvent etre envisagées et quelles améliorations ces différentes stratégies peuvent apporter aux systèmes ICMs.  


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31