Vous êtes ici : GIPSA-lab > Formation > Thèses soutenues
Chargement
NOIRAY Aude

L''anticipation d''arrondissement vocalique et le Modèle d''Expansion du Mouvement. Deux extensions : du français à l''anglais et de l''adulte à l''enfant

 

Directeur de thèse :     Christian ABRY

École doctorale : Sciences du langage

Spécialité : Sciences Cognitives, psychologie et Neurocognition

Structure de rattachement : STENDHAL

Établissement d'origine : STENDHAL

Financement(s) : ATER

 

Date d'entrée en thèse : 01/10/2002

Date de soutenance : 29/06/2007

 

Composition du jury :
Jean-François Bonnot (rapporteur)
Jean-Pierre Orliaguet (rapporteur) Christian Abry (directeur)

 

Résumé : L'anticipation semble bien être le secret universel pour la réussite des comportements moteurs. Dans la parole, sous l'aspect de la coarticulation, elle permet de souder les composantes de la syllabe, les syllabes entre elles et les mots. Pendant plus de 40 ans, deux principaux modèles rivaux se sont affrontés sur des langues différentes, essentiellement sur l'anticipation visible qu'est l'arrondissement vocalique des lèvres, sans qu'un vainqueur se dégage. Ce qui aboutit au compromis : un modèle time-locked pour l'anglais vs. un look-ahead pour le français, le suédois, etc. Le Modèle d'Expansion du Mouvement, élaboré sur le français au début des années 1990, prédit une extension de l'anticipation régulière (lawful) en amont de la cible vocalique dans une transition VCnV, avec un coefficient d'expansion propre au locuteur. La démonstration principale de cette thèse est que les modèles n'ont pas été testés sur le bon paramètre mais sur le paramètre le plus labile pour l'arrondissement : la protrusion. Lorsqu'ils sont testés sur le contrôle de l'aire aux lèvres, les anglophones rejoignent les francophones démontrant un comportement de type MEM, régulier et réglé par locuteur. C'est ce que font aussi les enfants, et plutôt tôt : nous n'avons pas trouvé d'enfant qui n'ait pas ce comportement régulier au-delà de 5 ans et demi. En fait, nous avons trouvé que ce comportement des lèvres pouvait être finement « tuné » dans le style MEM dès 3 ans et demi. Le Modèle d'Expansion du Mouvement semble bien être ainsi le seul à pouvoir réconcilier le principe d'un comportement moteur universel pour la parole avec une paramétrisation spécifique au locuteur.


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31