Mesure de l' Evolution des Glaciers Alpins par Télédétection Optique et Radar
des Archives à ORFEO

Axes de recherche

  • en imagerie optique, la construction de modèles numériques de terrains (MNT), d'ortho-images et de MNT différentiels optiques sur une échelle de temps longue (pluriannuelle) et la détection de changements,
  • en imagerie Radar à Synthèse d'Ouverture (SAR), la synthèse SAR, le traitement des données interférométriques (InSAR) et polarimétriques (PolSAR, Pol-InSAR), dans le contexte haute montagne, haute résolution pour des déplacements importants sur une échelle de temps courte  (quelques jours),
  • la fusion des deux sources d'informations et la gestion des incertitudes, d'une part pour la séparation topographie / déplacement et d'autre part pour la détection et le suivi temporel de structures (rochers, lac pro/supra glacière...).
Une attention particulière a été portée sur la validation des résultats qui s'est appuyée sur des mesures de terrain régulières (balises d'ablation, relevés GPS...) et sur la masse de données traitée pour garantir la robustesse des méthodes.
Ces trois axes de recherche méthodologique se sont articulés selon le schéma proposé ci dessous. Les axes 1 et 2 étaient dédiés à la dynamique globale des glaciers et l'axe 3 à la fusion optique radar pour la prévision du risque.



Ce projet a associé quatre laboratoires qui ont apportés des compétences spécifiques en imagerie optique (l'équipe Photogrammétrie Architecturale et GEomatique à l'INSA de Strasbourg), en imagerie RSO (le LTCI à Télécom Paris), en traitement d'images et en fusion d'informations (le LIS à l'INP Grenoble et le LISTIC à l'Université de Savoie). Des études préliminaires avaient été réalisé en collaboration et avaient permis d'obtenir des résultats et d'identifier les difficultés qui ont été levées au cours du projet.

Objectif de Mégator


   L'avènement des satellites haute résolution (HR) optiques et radar tels que Pléiades et Cosmo-SkyMed du programme ORFEO (Optical and Radar Federated Earth Observation) va accroître considérablement les possibilités de surveillance par imagerie spatiale sous réserve que certains verrous méthodologiques soient levés.    Ce projet a pour objectif de développer à partir des archives et des données simulées une méthodologie complète de traitement des données optiques et radar satellitaires HR appliquée à la surveillance des glaciers.
_____
Annuaire
Contacts