Vous êtes ici : GIPSA-lab > Publications > Parutions
Chargement
Parution

Revue GEOLINGUISTIQUE n° 13

vignette_geolinguistique13Auteurs : sous la direction de l'équipe SLD, Gipsa-lab
Editeur : Ellug, revue Géolinguistique, n° 13, 2012
ISSN 0761-9081 ISBN 978-2-84310-241-7

Fiche éditeur

La revue publie des articles consacrés à la variabilité linguistique dans l'espace, en particulier dans les langues à tradition orale. Ses contributions peuvent porter sur tous les aspects de la langue (lexique, phonétique, morphosyntaxe, prosodie…) ainsi que la microtoponymie.

Ce volume inclut des travaux qui examinent et interprètent la variation géolinguistique des proverbes météorologiques d’aires différentes de la Romania européenne : l’espace gallo-roman (Guylaine Brun-Trigaud), occitan (Aitor Carrera), galicien (Xesús Ferro Ruibal, Manuel González González), la région espagnole de Castilla-La Mancha (Pilar García Mouton), le domaine linguistique catalan (Víctor Pàmies, Joan Veny), la Sardaigne (Michel Contini). D’autres articles prennent en examen des territoires situés en dehors du continent : l’archipel des Açores (João Saramago), l’Uruguay (Carlos Alberto Crida Álvarez), l’Amérique Latine dans son ensemble (Antonio Torres Torres). La contribution de Nikola Vuletić concerne l’istroroumain, domaine intéressant de croisements d’influences réciproques entre le monde roman et le monde slave dans la péninsule de l’Istrie.
Quelques articles étudient le traitement des proverbes dans les atlas linguistiques (Brun-Trigaud, García Mouton, González, Saramago) et l’un d’entre eux étudie tout particulièrement la possibilité de réaliser un atlas parémiologique roman (Gabriele Iannàccaro & Vittorio Dell’Aquila). Le travail de Julia Sevilla Muñoz aborde le traitement de la recherche géoparémiologique en Espagne, France et Belgique dans le cadre de la section «El refranero hoy» de la revue Paremia, qu’elle dirige. Joan Veny, « maître des dialectologues », traite la parémiologie et sa variation dialectale en catalan et dans le contexte roman.
Enfin, une partie des contributions présente une orientation thématique particulière : celle de José Enrique Gargallo Gil et de Marc Ruiz-Zorrilla Cruzate, qui étend à l’ensemble de l’Europe le centre d’intérêt pour le concept de « veranillo » ou « été tardif », événement climatique qui unit les divers peuples du continent, bien qu’avec des spécificités propres à chaque climat ; celle de Károly Morvay, qui propose une étude de la phraséologie liée au territoire (que l’on pourrait appeler géophraséologie), en s’appuyant concrètement sur l’œuvre en catalan de Jesús Moncada, mais en tenant bien présent la comparaison avec d’autres langues et d’autres territoires du domaine roman d’Europe.

Consulter le sommaire de ce numéro


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31