Vous êtes ici : GIPSA-lab > Recherche
Chargement

ATLAS LINGUISTIQUES

La Plate-forme "Atlas Linguistiques" est dédiée à la recherche et l'enseignement de la géolinguistique et de la linguistique de terrain.

Référent(s) scientifique(s) : Giovanni DEPAU
Responsable technique : Jean-Pierre LAI

 

Description

La plate-forme «Atlas linguistiques», localisée à l'université Stendhal, est dédiée à la recherche et à l'enseignement de la géolinguistique et de la linguistique de terrain. Elle est utilisée par l'équipe "Voix, Systèmes linguistiques du département Parole et Cognition. Cette plate-forme comprend : et Dialectologie"

- une collection unique en France de 480 volumes d'atlas linguistiques nationaux et internationaux;

- du matériel informatique pour la cartographie et la numérisation d'archives sonores;

- du matériel audiovisuel pour les enquêtes de terrain.

 

 

Les atlas linguistiques

La collection des 480 volumes d'atlas linguistiques a vu le jour et s'est enrichie au Centre de Dialectologie de Grenoble sous les directions successives des Professeurs Gaston Tuaillon, Michel Contini et Jeanine-Élisa Médélice.

Un atlas linguistique est un ensemble de cartes, qui mettent en évidence la variation des éléments d’une langue dans un espace géographique donné. Ces éléments linguistiques, collectés par le biais d’enquêtes de terrain sur un réseau de points choisis, peuvent être de nature phonétique, phonologique, prosodique, morpho-syntaxique, lexicale ou sémantique. La variation linguistique peut être analysée et quantifiée sur un espace géographique délimité à une seule région , sur un domaine linguistique, sur un espace supranational qui comprend des variétés génétiquement apparentées (par exemple, l’espace roman) ou sur un espace plus vaste supranational et multilingue, à l’échelle continentale (Europe).

Signalons que le tout premier Atlas Linguistique Parlant a fait l’objet d’une thèse de doctorat en 1995, soutenue par Isabelle Marquet. Il recouvre la partie occitane des Alpes.

Le patrimoine linguistique et culturel collecté par les atlas constitue des bases de données de millions d’entrées qui peuvent être exploitées, non seulement pour des recherches linguistiques, mais aussi par des ethnologues, géographes, historiens, généticiens et botanistes, notamment lorsque elles pourront être consultées à partir de supports informatiques (voir ci-après projets exploratoires PERSYVAL 2013 et PEPS 2013).

 

Evolution de la plate-forme

Evolution de la plate-forme

Depuis 2013, via le projet PEPS HuMain «CartoDialect», 500 cartes (sur 1400) de l'Atlas Linguistique (ALF) de la France ont été numérisées. L'objectif est de mettre en ligne les cartes de l'ALF via un serveur externe de stockage des données tel que la Bibliothèque Nationale de France pour une consultation publique par les chercheurs, les enseignants et les étudiants. Cette mise en ligne des cartes de l'ALF pourrait être couplée à un logiciel de cartographie installé sur la plate-forme "Atlas linguistiques"  destiné au travail des chercheurs et à celui des étudiants qui pourraient effectuer des cartes à la demande des enseignants. Est aussi envisagée, la mise en ligne d'une cinquantaine de cartes géolinguistiques interprétatives s'appuyant sur les données dialectales de l'Atlas Linguistique de la France, ainsi que la mise en ligne d'un certain nombre d'archives sonores issues d'enquêtes de terrain.

En 2014 grâce au projet PEPS HuMaIN les 1925 cartes de l’ALF ont été numérisées. Elles  sont  mises en ligne et téléchargeables sur le site CartoDialect http://cartodialect.imag.fr/cartoDialect/.

 

 

Projets de recherche

Par ordre chronologique de création, voici une liste présentant les projets dirigés par l’équipe SLD ou dans lesquels cette dernière est engagée :

-          Atlas Linguarum Europae (Atlas Linguistique d’Europe – ALE) ;

-          Atlas Linguistique Roman (ALiR) ;

-          Atlas Multimédia et Prosodique de l’Espace Roman (AMPER) ;

-          Atlas Linguistique Multimédia de la Région Rhône-Alpes et des régions limitrophes (ALMURA) ;

-          Documentation du Sarde ;

-          projet Arc 5 2012 « Inventaire microtoponymique du massif de la Chartreuse » ;

-          Arc 5 2013 «Conscience linguistique dans l'arc Alpin»;

-          projet exploratoire 2013, Labex PERSYVAL, intitulé GeoDialect. Exploration  des outils géomatiques pour le traitement et l’analyse des données géolinguistiques : application à la dialectologie;

-          projet PEPS HuMain 2013, intitulé CartoDialect. Extraction d’informations sémantiques et géographiques à partir des données géolinguistiques : le cas de l’Atlas Linguistique de France.

- ANR ECLATS 2015-2019 "Extraction de Contenus géoLinguistiques d'ATlas et analyse Spatiale : application à la dialectologie"

 

Prospectives

Dans le cadre du projet PEPS HuMain CartoDialect, la numérisation des cartes de l'ALF se poursuit. 

Dans le cadre du projet Persyval GeoDialect, l'interface associée à un logiciel de cartographie élaborée par l'équipe STEAMER du laboratoire LIG doit être finalisée et testée sur de nouveaux jeux de données linguistiques. 

Dans le cadre du projet Crédit temps recherche de G. Depau, l'extraction et la numérisation de données linguistiques provenant d'enquêtes de terrain, ainsi que la mise en ligne d'une partie de ces données sont envisagées. 

Ci-joint un aperçu des projets en PDF






 

 

 


GIPSA-lab, 11 rue des Mathématiques, Grenoble Campus BP46, F-38402 SAINT MARTIN D'HERES CEDEX - 33 (0)4 76 82 71 31